Analyse Shortcuts - Marché de la coiffure au 30 juin 2015 Analyse Shortcuts - Marché de la coiffure au 30 juin 2015
Juil 21

Un arbre qui cache la forêt ?

Au premier regard, avec un chiffre d’affaires global à -0.2% pour -1.3% de jours travaillés, le marché de la coiffure semble se relever en cette fin de 1er semestre 2015, confirmant le ressenti à fin 2014.

Pourtant c’est bien la place et l’optimisation croissante de la consommation de la clientèle masculine qui sauve la situation ! (+2.5% de CA)

Un gros souci !

Si le fichier client ne s’affaisse globalement que de -1.4%, il faut noter que le nombre de nouvelles clientes femmes s’effondre de -11.5% et que celui des nouveaux clients hommes chute de -7.7%.
Une dégringolade entamée depuis plusieurs années…

Alors oui, c’est la crise, bouleversant les comportements et les équilibres financiers des salons, mais il y a aussi largement un manque d’anticipation commerciale en amont et en aval de la 1ère visite.

En effet, seulement 18% des femmes (10.3% pour les hommes) poussent la porte du salon pour la première fois avec une offre en main.

A l’issue de cette visite originelle, le forcing sur la facture, le mauvais remplissage des coordonnées clients et le peu de différenciation par rapport à la concurrence, ne produisent pas les conditions de la fidélisation…

Attirée, informée, remerciée et suivie, une nouvelle cliente reviendra !

Une forêt d’opportunités.

Concernant la clientèle fidèle, le tableau est plus séduisant.
Le rythme et la pénétration semblent s’équilibrer, la vente garde un bon niveau (8.5% du CA) et le fichier progresse.
Attention toutefois à ne pas tuer la poule aux œufs d’or par trop de pression commerciale, par manque de communication et l’absence d’accompagnement en dehors du salon (99.9% de la vie des clients).

Considérée, écoutée, gratifiée et accompagnée, une ancienne cliente restera !

* Analyse basée sur 912 155 clients de salons équipés du logiciel Shortcuts, en France métropolitaine, du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015 comparée à l’année précédente.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.