Le marché de la coiffure à la fin du 1er semestre 2016 - Shortcuts
Août 11
statistiques sur le marché de la coiffure en 2016

Le marché de la coiffure à la fin du 1er semestre 2016 *

EVOLUTION DU FICHIER CLIENTS

Globalement les fichiers clients rétrécissent à cause d’une baisse continue depuis plusieurs années du recrutement et de la fidélisation des nouveaux clients. Le poids des hommes dans la clientèle progresse toujours en quantité comme en volume de visites et de chiffre d’affaires.

  • Femmes 55% du fichier pour 72% du CA
  • Hommes 35% du fichier pour 24% du CA
  • Juniors 10% du fichier pour 4% du CA

EVOLUTION DU CA

Les multi-salons, groupements, franchises locales ou nationales voient leur chiffres d’affaires progresser alors que pour beaucoup d’indépendants isolés, maintenir est déjà souvent une victoire. Manque d’attractivité ou pénurie de profils, les salons peinent à recruter des collaborateurs ce qui ne va pas dans le sens de la capacité d’accueil et du développement !

  • CA global : +0.05%

VENTE PRODUITS

Baisse sur 1 an à 8.2% du CA et notamment sur 2ème trimestre 2016.
Cette baisse cache une progression constante mais très légère de la vente en hommes.

RECRUTEMENT & FIDELISATION

Le recrutement poursuit sa baisse malgré une tendance à la stabilisation en femmes.
Faut-il voir un lien dans le fait que seulement 19% des clientes poussent la porte d’un salon pour la première fois avec une offre commerciale ?
La fidélisation est encore plus en difficulté avec une baisse constante depuis plusieurs années, sans doute due au morcellement du marché et à une fiche moyenne 1ère visite élevée pour cause de sur-proposition commerciale.

RYTHME DE VISITE & PENETRATION

L’évolution à la baisse du rythme de visite est moins marquée que par le passé.
On assiste à une stabilisation du nombre moyen de visites annuelles à 4 pour les femmes et 3.8 pour les hommes.
La pénétration est elle aussi stable avec une progression en nombre de clientes colorées et un maintien du nombre de clientes méchées.

Visites Femmes fidèles sur 12 mois :

  • 3.1 visites avec Coupe pour 87.3% des clientes
  • 3.5 visites avec Couleur pour 37.8% des clientes
  • 1.9 visites avec Mèches pour 27.2% des clientes
  • 3.8 visites avec Soins pour 48.7% des clientes

SYNTHESE

Aujourd’hui, il se confirme que la clientèle n’appartient plus à un seul salon et « voyage » entre plusieurs enseignes au gré de ses envies, voir plusieurs gammes en fonction de l’état de son budget.
Savoir si c’est une bonne ou mauvaise chose n’est pas la question, il vaut mieux s’interroger sur les moyens à mettre en place pour conserver « ses parts de marché ».
La coiffure, comme d’autres professions artisanales avant elle, rentre dans l’ère de « l’ubérisation » de son modèle économique.
Face à cette révolution, c’est l’agilité, la disponibilité et la réactivité des structures qui fait la différence !

Etes vous prêts ?

* Analyse basée sur 700 828 clients de salons équipés du logiciel Shortcuts, en France métropolitaine, du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016 comparée à l’année précédente.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.